12-11-2019

The ombudsman of EDF group, president of EEMG, at the annual conference of CEER (Council of European Energy Regulators)

On November 5, as EEMG President, Benedicte GENDRY spoke at the CEER (Council of European Energy Mediators Group) annual conference whose subject was ‘the consumer at the heart of the Clean Energy Package”.

Noting that the citizens will become actors of the energy transition and that, consequently, new relationships with the operators will develop, giving rise potentially to new sources of disputes, she explained that Company mediators, who know the operators and are independent, are privileged recourse to solve these new cases and to issue recommendations of improvement aiming at reducing or even eliminating sources of disputes.

 

She concluded that company mediators could thus contribute to the success of the Clean Energy Package Implementation.

 

She also proposed to the national regulators who were attending the conference, to collaborate more closely with them to move regulatory frameworks forward and create the conditions, in certain cases, for resolving disputes.




Bénédicte Gendry est intervenue le 5 novembre dernier à la conférence du CEER qui portait sur le thème « le consommateur au cœur de la mise en œuvre du Paquet Energie Climat », en tant que présidente nouvellement élue de l’EEMG.

A cette occasion, constatant que les citoyens allaient devenir des « consom’acteurs » du secteur de l’énergie avec pour conséquence le développement de nouvelles relations avec les opérateurs et de nouvelles sources potentielles de litiges, elle a expliqué que les médiateurs d’entreprise, par leur connaissance de celle-ci et leur indépendance étaient des recours privilégiés pour résoudre également ces nouveaux litiges et pour émettre les recommandations d’amélioration visant à réduire, voire éliminer, les sources de litiges.

 

Elle en a conclu que les médiateurs d’entreprise pourraient ainsi contribuer au succès de la mise en œuvre du Paquet Energie Climat.

 

Elle a par ailleurs proposé aux régulateurs nationaux qui participaient à la conférence de collaborer plus étroitement avec eux pour faire évoluer les cadres réglementaires et créer les conditions permettant, dans certaines situations, de résoudre des litiges.

We use our own cookies and third parties ones to offer our services and collect statistical data. If you continue browsing the internet you accept them. More information Accept